AVENIR ÉNERGÉTIQUE

ETAT DES LIEUX

Les habitations existantes et en particulier celles qui ont été construites avant 1974 (1ère réglementation thermique) sont particulièrement énergivores et conduisent une quantité croissante de la population en situation de précarité énergétique.

Sur la seule ville de Commercy , 69% des habitations datent d'avant 1974 ; les besoins de chauffage sont supérieurs à 300 KWh/m2/an ; cela concernent plus de 3500 personnes (près de 55% de la population) ; il existe 226 000 habitations, en lorraine, qui ont des besoins de chauffage annuels supérieur à 3000€.

L'augmentation prévisible du coût des énergies va aggraver encore davantage cette situation.

 

PERSPECTIVES

Depuis plus de 30 ans, nos voisins européens se sont attaqués au problème et ont mis en oeuvre des solutions exemplaires.

Dans la région alpine du VORARLBERG (Autriche), la rénovation thermique atteint des niveaux exceptionnels pour tous types d'habitations (pavillons, HLM, maisons anciennes...)

Comparées à nos consommations moyennes régionales, les habitations rénovées à la norme passive, consomment 15 à 20 fois moins de chauffage.

Dans une demeure passive de 100 m2 et 15 KWh/m2/an de besoin en chauffage, 1500 KWh suffiront à chauffer l'habitation : soit annuellement moins d'un stère de bois (2000 KWh/stère), moins de 150 litres de fuel (1 litre -> 9 kWh)

 

SOLUTIONS

Quand le chauffage coûte trop cher, ce n'est pas le système de chauffage qui est principalement en cause mais l'enveloppe de la maison, il faut rendre étanche (limitation des pertes par fuite d'air), puis isoler (limitation des pertes par conduction thermique de l'enveloppe et des ponts thermiques) et enfin ventiler efficacement (VMC Double flux).

Pour que cette opération soit efficace, elle doit être globale ; l'isolation partielle ne peut pas produire de résultats significatifs... ni permettre une garantie de résultats.Elle peut aussi générer de sérieux dysfonctionnements des bâtiments voire des problèmes sanitaires graves.

Les 5 postes - toiture / murs / planchers, sous-sol / ouvrants / ventilations - doivent être traités simultanément avec les matériaux pertinents et une pose conforme assurée par une équipe compétente et coordonnée.

actualités